Restriction des usages de l’eau : le bassin versant de la Loire en alerte renforcée

 

Le Préfet de Loire-Atlantique a pris de nouvelles décisions concernant les restrictions des usages de l’eau.

Depuis le jeudi 15 septembre, le niveau de gestion du bassin versant de la Loire n’est plus considéré comme étant en crise, et passe en niveau d’alerte renforcée. Il s’agit du seul bassin versant de Loire-Atlantique à connaitre une baisse des restrictions. Sur le territoire de Pornic agglo, le bassin des Côtiers bretons reste en crise.

Concrètement, cela se traduit par de petits changements. Pour les usages domestiques, il est toujours interdit d’arroser son potager tous les jours de 10 h à 20 h. Le remplissage des piscines privées est maintenant autorisé pour une première mise en eau d’une piscine enterrée. Pour les véhicules, l’ouverture d’une piste de lavage haute-pression par station est autorisée.

Quelles communes concernées ?

En revanche, le nettoyage des véhicules et bateaux chez les particuliers reste interdit. Même chose pour les murs, toits et terrasses.

Ce léger assouplissement des restrictions d’usages de l’eau s’applique donc pour les habitants des communes suivantes, reliées au bassin versant de la Loire : Saint-Hilaire-de-Chaléons, Sainte-Pazanne, Port-Saint-Père, Chaumes-en-Retz (Chéméré), Cheix-en-Retz, Rouans et Vue.

Les communes de Préfailles, Pornic, Chauvé, Chaumes-en-Retz (Arthon), la Bernerie-en-Retz, Les Moutiers-en-Retz et Villeneuve-en-Retz restent en niveau de crise.

L’arrêté préfectoral