Notre territoire en 2030

Photo ©Maxime Pontoire

Même s’il est certain que notre agglomération incarne une qualité de vie exceptionnelle avec ses paysages, son artisanat et ses produits locaux, se satisfaire du présent ne suffit pas. Notre territoire comme ses voisins, doit en effet faire face à de nombreux défis : la croissance continue de notre population, l’allongement de la durée de la vie, l’accès à l’emploi et au logement, les changements climatiques et la préservation de nos ressources naturelles, … Il est donc nécessaire de réinventer les espaces publics de demain. Autant de priorités qui nous obligent collectivement à être proactifs et à réfléchir, dès aujourd’hui, aux leviers à activer pour préparer l’avenir.

Projet de Territoire : rapport final


Plan de mobilité, coconstruire la mobilité de demain


Photo ©Hadrien Brunner

Un an après le lancement du Plan de Mobilité, une première étape de diagnostic vient d’être franchie. Le constat qui en ressort : la majorité des 221 000 déplacements quotidiens effectués sur l’agglomération sont faits en voiture et sur de courtes distances, en raison notamment d’un manque d’offre interurbaine et d’une méconnaissance des services par les habitants. La suite de la démarche consiste donc maintenant à explorer le futur en s’interrogeant notamment sur le développement d’alternatives à la voiture individuelle, l’aménagement d’un territoire durable et sécurisant, ou de possibles changements de comportements. En découleront une stratégie partagée (pour les 10 à 15 ans à venir) et un plan d’action.

Accessibilité, sécurisation des déplacements, développement de solutions alternatives à la voiture individuelle. Où en sommes-nous aujourd’hui ?

Consultez la lettre d’information d’avril 2021


Construction de logements pour jeunes travailleurs

Sur le territoire de Pornic agglo Pays de Retz, fin 2018, près de 523 jeunes ont un contrat pro ou en apprentissage. Ce chiffre est en hausse constante depuis 2014. Ces jeunes travailleurs choisissent de rester ou de venir sur le territoire car celui-ci possède deux atouts majeurs :  une qualité de vie reconnue et des entreprises dynamiques à la recherche de jeunes. Cependant un constat s’impose : l’offre de logement accessible financièrement sur le territoire pour des locations de moyenne ou longue durée fait défaut.  

Pour répondre au besoin de logements de jeunes et au besoin de recrutement des entreprises, Pornic agglo Pays de Retz lance la construction de deux résidences jeunes actifs à Pornic et à Sainte-Pazanne.

Les caractéristiques des résidences jeunes travailleurs

Au total, 40 logements du T1 au T1bis seront proposés dans ces résidences :

Chaque résidence aura à sa disposition une salle d’activités communes ainsi qu’un espace accueil, information et orientation pour accompagner les jeunes au quotidien dans leur démarche.

Des logements accessibles à prix modérés

Les tarifs des appartements vont de 322,01 € pour un T1 à 470,43 € pour un T1 bis (hors APL). 

Conditions d’accès :

La gestion des résidences jeunes travailleurs

ADELIS a fait le choix de s’associer au bailleur CISN afin de faire valoir son expertise et contribuer au développement de ces deux programmes distincts. Le CISN intervient en qualité de bailleur, propriétaire du programme immobilier. ADELIS intervient dans ce projet en qualité de gestionnaire de la Résidence Jeunes Actifs. Son action est réglementé par le Code de la Construction et de l’Habitation, le Code de l’Action Sociale et des Familles. L’activité de gestion des résidences s’effectue dans un cadre conventionnel avec la Caisse des Allocations Familiales.

Le financement des résidences jeunes actifs

Pornic : 2 029 137 €
Financée par des prêts et subventionnés par:

Sainte-Pazanne : 1 322 776€
Financée par des prêts et subventionnés par:

Mise en service prévisionnelle
Juin 2022 pour la résidence de Sainte-Pazanne
Septembre 2022 pour la résidence de Pornic


Contrat Local de Santé : les travaux sont lancés !

Véritable outil d’une politique de santé publique adaptée à notre territoire, le contrat local de santé (CLS) permet de lutter contre les inégalités de santé.

Déclinaison territoriale du Plan Régional de Santé établi par l’Agence Régionale de Santé (ARS), le Contrat Local de Santé (CLS) vise à réduire, de manière concrète, les inégalités en soutenant la coordination des actions engagées localement, notamment en matière de prévention, de promotion de la santé, d’accès à la santé et d’accompagnement médico-social et social. Ses autres objectifs : identifier les priorités de santé publique. Coconstruit avec les élus, les acteurs de santé, les socio-professionnels et les habitants, il s’élaborera au travers de plusieurs étapes, jusqu’à sa mise en place en 2022.

  • Été 2021 : Réflexion des groupes de travail sur les questions d’accès à la santé, d’offres de soins et de prévention, de santé environnementale à tous les âges de la vie.
  • Automne 2021: Définition d’une stratégie et élaboration d’un plan d’action.
  • 1er trimestre 2022 : Signature du CLS avec l’ARS (pour une durée de 5 ans).

Construction d’une gendarmerie à Sainte-Pazanne

Erigée en 1973, la gendarmerie pazennaise est devenue vétuste. Pornic agglo Pays de Retz est en charge de la construction d’une nouvelle brigade de gendarmerie sur la commune de Sainte-Pazanne.

Le bâtiment qui ouvrira en 2022 sera composé de locaux de service et techniques et de 7 logements de fonction individuels.

La maîtrise d’œuvre est confiée à l’entreprise Nord Sud Architecture.

Coût de l’opération : 2 429 770€ HT
Subventions de l’Etat : 100 000€ (DETR) et 241 558€ (décret 93-130 du 28/01/1993)